Biographie


 

Chronologie  ↑

1786

- 20 juin : Naissance, à Douai, de Marceline Desbordes, fille de Marie-Catherine Lucas et d'Antoine-Félix Desbordes. Elle est la cadette d'une famille de quatre enfants.

1793

- 18 octobre : Naissance, à Rouen, de Prosper Valmore.

1796

- Catherine Desbordes quitte son mari, rejoint son amant, avec un seul de ses quatre enfants, Marceline. Commencent alors quelques années d'une vie d'errance, sans beaucoup d'argent, et où Marceline Desbordes va faire ses débuts sur une scène de théâtre : elle jouera notamment à Lille et Bordeaux.

1800

- Son frère, Félix, s'engage dans l'armée. Il se peut que Marceline Desbordes n'ait pas beaucoup eu de ses nouvelles avant 1811, date à laquelle il est prisonnier de guerre en Écosse depuis deux ans déjà.

1801

- A Bayonne, Catherine et Marceline Desbordes s'embarquent pour la Guadeloupe dans l'espoir d'y trouver un riche cousin qui pourrait leur venir en aide dans leur pauvreté. Elles trouvent là-bas un peuple en rébellion contre la volonté de Napoléon de revenir sur la loi d'abolition de l'esclavage.

1802

- Mai : Décès de Catherine DesbordesConstant Desbordes (1761-1828) - Marie-Catherine Desbordes - Louvre, Département des Arts graphiques.. Elle meurt, en quelques jours, de la fièvre jaune.
- A son retour, seule, de la Guadeloupe, Marceline Desbordes s'engage dans une troupe de théâtre ; sa carrière théâtrale durera à peu près vingt ans, jusqu'en 1823 : elle jouera à Rouen, Paris, Bruxelles, Lyon.

1806

- 9 septembre : Naissance de Louisa-Estelle-Mathilde, fille de Marceline Desbordes et Lucien Lacour.
- 27 septembre : décès de Louisa-Estelle-Mathilde.

1810

- 10 juillet : Naissance de Marie-Eugène Desbordes, fils de Marceline Desbordes et Eugène Debonne.

1816

- 10 avril : Décès de Marie-Eugène Desbordes, à l'âge de 5 ans.

1817

- Juillet : Décès d'Constant Desbordes (1761-1828) - Antoine-Félix Desbordes - Musée de la Chartreuse, Douai.Antoine Desbordes, père de Marceline Desbordes.
- Septembre : Mariage de Marceline Desbordes avec l'acteur Prosper LanchantinConstant Desbordes (1761-1828) - Prosper Lanchantin, dit Valmore - Vers 1820 - [Musée de la Chartreuse, Douai]., dit « Valmore  (pseudonyme de théâtre pris par le père de Prosper, André Lanchantin.)

1818

- 21 juillet : Naissance de Junie Valmore.
- 11 août : Décès de Junie Valmore.

1819

- Élégies, Marie et Romances, chez François Louis.
- 7 avril : Décès d'Albertine Gantier, amie chère de Marceline.
- Rencontre entre Marceline Desbordes-Valmore et David d'Angers (1788-1856) - Hyacinthe (dit Henri) Thabaud de Latouche - Médaillon - 1831 - Louvre.Henri de Latouche.

1820

- Les Veillées des Antilles, nouvelles, chez François Louis.
- 3 janvier : Naissance d'Hippolyte Valmore à Paris.

1821

- Les Valmore arrivent à Lyon. Premier séjour dans cette ville, ils y resteront deux ans.
- 2 novembre : Naissance de Hyacinthe Valmore, à Lyon.

1822

- Élégies et Poésies nouvelles, chez Grandin.

1823

- Les Valmore quittent Lyon pour Bordeaux, où ils resteront quatre ans. Marceline Valmore quitte en même temps le théâtre, une carrière qui aura duré une vingtaine d'années.

1825

- Élégies et Poésies nouvelles, chez Ladvocat.
- 29 novembre : Naissance d'Inès Valmore à Bordeaux.

1827

- Les Valmore quittent Bordeaux pour Lyon, où ils resteront quatre ans.

1828

- 27 avril : Décès de Constant DesbordesConstant Desbordes (1761-1828) - Autoportrait., peintre, oncle dont Marceline Valmore est proche.

1830

- Poésies complètes, chez Boulland.

1831

- Fin novembre : Révolte des ouvriers de Lyon.

1832

- Les Valmore quittent Lyon pour Rouen où ils resteront environ un an.

1833

- L'atelier d'un peintre : scènes de la vie privée, roman, chez Charpentier et Dumont.
- Une raillerie de l'amour, chez Gervais Charpentier.
- Les Pleurs, chez Gervais Charpentier, Préface d'Alexandre Dumas.
- Les Valmore quittent Rouen pour Paris.

1834

- Les Valmore quitte Paris pour Lyon où Prosper Valmore a un engagement au théâtre. C'est leur troisième séjour dans cette ville ; ils y resteront à peu près trois ans.
- Avril : Nouvelle révolte des ouvriers de Lyon.

1836

- Le Salon de Lady Betty, mœurs anglaises, chez Gervais Charpentier.

1837

- Début avril : Les Valmore quittent Lyon pour Paris, où Prosper n'a pas encore de place.
- Prosper Valmore est nommé directeur-gérant à l'Odéon.
- Hippolyte Valmore rentre de ses études à Grenoble, où il se trouvait depuis 1832.
- 6 novembre : Décès de Jean-Louis AlibertJean-Louis Alibert - René-Théodore Berthon (1776-1859) (peintre) - Capdebos (1795-1836) (graveur) - [Années 1800 ?]..

1838

- Départ, mi juillet, des Valmore pour l'Italie, où Prosper Valmore suit une troupe de théâtre qui va jouer, à Milan, pour les cérémonies du couronnement d'un monarque, cérémonies auxquelles participera aussi Mlle MarsFrançois-Joseph Kinsoen (1771-1839) - Mlle Mars - Vers 1830 - Bernard Castle, UK.. Retour précipité, deux mois après : le directeur les a tous laissés là, sans emploi, en emportant la recette.

1839

- Pauvres fleurs, poèmes, chez Dumont.
- Violette, roman, chez Dumont.
- Pour son travail, Prosper Valmore quitte Paris pour Lyon, où il restera un an. Marceline Valmore ne le suit pas. Elle ne demeurera désormais plus qu'à Paris.

1840

- Hippolyte Valmore entre dans l'atelier d'Eugène Delacroix, où il restera cinq ans.
- Avril : Prosper Valmore est engagé au théâtre de Lyon.
- Août : Il est engagé à Bruxelles.
- Décembre : Il revient à Paris sans engagement nouveau.

1841

- Janvier : Ondine Valmore est reçue bachelière.
- Août : Départ d'Ondine pour Londres, chez le docteur Curie, pour un soin, vraisemblablement lié à la tuberculose. Un séjour de quelques semaines qui, en réalité, va durer un peu plus de deux mois.
- Octobre : Prosper Valmore reprend un travail à l'Odéon, à Paris.
- Début novembre : Marceline Valmore, inquiète de l'absence d'Ondine, se rend à Londres pour aller la chercher.

1842

- Début d'année : Ondine, de nouveau malade, retourne à Londres pour un second séjour chez le docteur Curie. Elle y restera presqu'un an et demi.

1843

- Bouquets et prières, chez Dumont.
- Juillet : Marceline Valmore se rend de nouveau à Londres pour en ramener Ondine, absente depuis près d'un an et demi.

1844

- Octobre : Ondine Valmore entre, comme enseignante, dans un pensionnat, la pension Bascans.

1845

- Huit femmes, nouvelles, chez Louis Chlendowski.
- Mai : Fermeture de l'Odéon. Procès avec le directeur (M. Lireux). Prosper Valmore demande le privilège de ce théâtre qui sera accordé à Bocage, dont il est l'ami, mais qui va tout de même le renvoyer.

1846

- Avril : Prosper Valmore reprend un travail de régisseur à Bruxelles.
- Novembre : Hippolyte Valmore est reçu bachelier.
- 4 décembre : Inès Valmore, fille cadette de Marceline Valmore, décède, à l'âge de 21 ans, d'une tuberculose.

1847

- Janvier : Hippolyte Valmore entre comme employé au ministère de l'Instruction publique.
- Mars : Prosper Valmore revient à Paris, et restera quelques années sans travail.
- 20 mars : Décès de Mlle Mars.

1849

- Les anges de la famille, chez Alphonse Desessert.
- 11 mai : Décès de Mme RécamierJoseph Chinard (1756-1813) - Juliette Récamier - Musée des Beaux-Arts, Lyon..

1850

- 7 septembre : Décès de la sœur de Marceline Valmore, Eugénie Drapier.
- 14 octobre : Décès de Caroline BranchuCaroline Branchu - Pierre-Roch Vigneron (1789-1872) (peintre), Charles Motte (1785-1836) (lithographe) - 1820 - Paris, Bn, département des Estampes..

1851

- 16 janvier : Mariage de Ondine Valmore avec Jacques Langlais.
- 9 mars : Décès de Hyacinthe Thabaud de Latouche, dit « Henry » de Latouche.
- 26 mai : Décès de Félix Desbordes, frère de Marceline Valmore.

1852

- 16 janvier : Naissance de Marcel-Jacques Langlais, fils de Ondine et Jacques Langlais.
- 4 mai : Décès de Marcel-Jacques Langlais.

1853

- 2 février : Ondine Langlais décède, à l'âge de 31 ans, d'une tuberculose.

1854

- Marceline Desbordes-Valmore obtient le prix Laroche-Lambert.
- Janvier : Prosper Valmore retrouve un travail à la Bibliothèque royale.
- Décès de Cécile Desbordes, sœur de Marceline.

1858

- 23 avril : Pauline DuchambgeRobert Lefèvre (1755-1830) - Pauline Duchambge - Versailles. décède à Paris, à l'âge de 71 ans.

1859

- 23 juillet : Marceline Desbordes-Valmore décède à Paris, d'un cancer, à l'âge de 73 ans. Elle est enterrée au cimetière Montmartre ; on peut toujours y voir sa tombe qui porte la copie, grandeur nature, d'un médaillon réalisé en 1832 par David d'Angers.

1866

- 23 février : Décès de Jacques Langlais.

1881

- 26 octobre : Décès de Prosper ValmoreProsper Valmore - Par Pietkiewicz - 1864 - Bibliothèque de Douai..

1892

- 9 janvier : Décès d'Hippolyte ValmoreHippolyte Valmore - Année 1870 ? - Bibliothèque de Douai..

1896

- 13 juillet : Une journée d'hommage est organisée, à Douai, par Robert de Montesquiou, pour l'inauguration d'un monument, réalisé par Edouard Houssin, et représentant la poétesse (monument détruit lors de la première guerre mondiale, mais la copie, en réduction, se trouve au musée de Douai), inauguration qui réunira, entre autres, Sarah Bernhardt, Lucien Guitry et Anatole France, et où il sera lu un poème de Paul Verlaine, décédé en début d'année, écrit en l'honneur et dédié à Marceline Desbordes-Valmore.

1959

- Pour le centenaire de son décès, deux expositions sont organisées, l'une à la bibliothèque municipale de Douai, l'autre à la bibliothèque nationale, à Paris.

2007

- Édition de toute l’œuvre poétique de Marceline Desbordes-Valmore, en vers et en prose, publiée déjà ou inédite, par Marc Bertrand, Jacques André Éditeur.
 

Livres  ↑

- Lucien Descaves, La vie douloureuse de Marceline Desbordes-Valmore, Paris  Éditions d'art et de littérature, 1910.

- Louis Boulenger, Marceline Desbordes-Valmore, sa vie et son secret, Paris : Librairie Plon, 1926.

- Francis Ambrière, Le siècle des Valmore, Marceline Desbordes-Valmore et les siens, Paris : Éditions du seuil, mai 1987. Tome 1. 1786-1840. Tome 2. 1840-1892.

Francis Ambrière (1907-1998), Le siècle des Valmore - Tome 1 - Les Éditions du Seuil, 1987 - Biographie. Francis Ambrière (1907-1998), Le siècle des Valmore - Tome 2 - Les Éditions du Seuil, 1987 - Biographie.

On a dit que M. Ambrière avait mis à peu près trente ans pour rassembler tous les papiers qui ont concouru à la publication de ce livre, la réalité étant qu'il a écrit deux autres livres en plus de celui-ci, sur la même époque, et à propos de personnes qui ont, d'une manière ou d'une autre, joué un rôle dans la vie de MDV, livres qui sont par conséquent des compléments évidemment intéressants à la connaissance de qui elle est : l'un sur les parcours parallèles, mais distincts, des deux actrices Mademoiselle Mars et Marie Dorval, et l'autre sur l'acteur Talma.